arton92_1_



"Ne pas dire Deuil. C'est trop psychanalytique.
Je ne suis pas en deuil. J'ai du chagrin."

"Le jour approche de l'anniversaire de (sa) mort... J'ai peur, de plus en plus, comme si ce jour-là (...) elle devait mourir une seconde fois."

"J'habite mon chagrin et cela me rend heureux.
Tout m'est insupportable qui m'empêche d'habiter mon chagrin."

"J'écris de moins en moins mon chagrin mais en un sens il est plus fort, passé au rang de l'éternel, depuis que je ne l'écris plus."

Savoir dire les choses...
toussaint_2005 Jean-Baptiste, cela va faire quatre ans que tu t'es envolé.