03 juin 2012

Aux mamans désenfantées

  Léo Ferré   La plus violente douleur qu'on puisse éprouver, certes, est la perte d'un enfant pour une mère, et la perte de la mère pour un homme. Guy de Maupassant, Les contes de la Bécasse  
Posté par mamitta à 07:17 - - Commentaires [13] - Permalien [#]